Bienvenue au Dojo » Arts martiaux » Quel art martial pratiquer pour apprendre à manier le katana ?
apprendre l'art du katana
Arts martiaux

Quel art martial pratiquer pour apprendre à manier le katana ?

Le katana est un sabre japonais dont le poids va de 800 à 1300 g et la longueur de la lame dépasse les 60 cm. En raison de ces caractéristiques auxquelles s’ajoute sa grande puissance, le katana est difficile à manier. Il faut longtemps s’appliquer pour bien s’en servir. Certaines disciplines martiales aident dans ce sens. Focus.

Le Kendo : L’art martial phare de maniement du katana

Vous disposez de plusieurs disciplines pour apprendre à manier un katana. Le Kendo reste de loin la meilleure et la plus connue de toutes. Il doit sa position d’excellence au fait qu’il est le plus ancien des arts martiaux.

De plus, il inculque à ses pratiquants toutes les connaissances requises pour battre un adversaire. Aussi faut-il ajouter que le kendo n’est pas uniquement un art martial. Il s’agit d’un sport à part entière, car il renforce les articulations et muscles.

Mieux, c’est une discipline qui demande une grande dose de concentration. Par ailleurs, il faut préciser que bien que le kendo permet d’apprendre l’utilisation du katana, ce n’est pas ce type de sabre qui s’emploie lors de sa pratique.

L’arme utilisée est appelée le bokken. Elle ressemble énormément au katana à la différence qu’elle est taillée dans du bois.

Le laïdo : L’art martial pour trancher d’un seul geste

Pour apprendre à manier un sabre demon slayer ou tout autre modèle de katana, vous pouvez pratiquer le iaïdo. C’est un art martial qui a pour objectif principal de trancher d’un seul coup son adversaire.

En raison de la rapidité avec laquelle ce geste peut intervenir, un combat de laïdo peut durer quelques petites minutes. Cet art martial est une discipline qui exige également que les élèves exécutent leurs katas avec des mouvements harmonisés.

Au niveau de ce sport aussi, le katana ne constitue pas à proprement parler l’arme utilisée. Les pratiquants se servent généralement de l’iaito. Il s’agit d’un sabre non aiguisé fabriqué en duralium ou en inox. Parfois, les élèves utilisent le bokken.

Le Tameshi giri et le Batto do

Comparativement au iaïdo ou au kendo, le Batto do et le Tameshi giri ne constituent pas véritablement des arts martiaux. Vous pouvez toutefois les pratiquer dans le cadre de votre apprentissage du maniement du katana.

Le Batto do vous sera utile lorsque vous désirez maîtriser l’art de la coupe. À la fin de l’apprentissage de cette technique, plus aucun élément ne vous sera difficile ou impossible à trancher.

Quant au Tameshi giri, c’est une discipline destinée à améliorer la capacité de coupe de ses pratiquants. La devise de cette technique est que vous devez être meilleur que la coupe.

Qu’il s’agisse du Tameshi giri ou du Batto do, l’apprentissage au niveau de ces disciplines se fait avec un sabre aiguisé. Le katana en question est appelé shinken.